www.mon-permis-de-construire.fr
06.58.83.62.94
RT 2012, janvier 2015 : ce  qui change ...
Le texte de la réglementation RT2012 a changé au 1er Janvier 2015 (arrêté du 11/12/2014) 
 
1 - La SRT remplace la SHONRT 
 
La SHON RT est supprimée au profit de la SRT dont les modalités de calcul sont identiques. 
 
2 - La SRT < 50 m² 
 
Les obligations liées aux opérations dont la surface RT est inférieure à 50 m² (surrélévation, maisons, extensions ...) sont profondément allègées et ne sont maintenant soumises qu'à la RT existante (arrêté du 3 mai 2007) 
 
3 - Le Suivi des Consommations 
 
Simplification des obligations de suivi des consommations. Le comptage peut désormais être délivré aux occupants, a minima mensuellement par voie électronique ou postale et non pas directement dans le volume habitable. 
 
4 - Les surfaces vitrées 
 
 
Les obligations de 1/6 ème de surface habitable sont allégées pour certain bâtiement notamment :  
 
- Si la surface de façade disponible est inférieure à la moitié de la surface habitable. 
- Si la surface habitable moyenne des logements du bâtiments est inférieure à 25 m² 
 
L'obligation passe à 1/3 de la surface de façade disponible.
Nombre de dossiers à déposer en mairie
Suivant les mairies, vous pouvez déposer de 4 dossiers à 9 dossiers complets. 
 
Il est courant de déposer 5 dossiers en mairie mais il peut etre demander des dossiers supplémentaires lorsqu'il s'agit de cas particulier.
( tel que les bâtiments de France ou au abord des zones protègées par exemple) 
 
Donc il est important de demander à la mairie au préalable le nombre de dossiers à produire.
Qu'est qu'une Zone d'Aménagement Concertée ?
Une zone d'aménagement concerté (ZAC) est, en France, une opération publique d'aménagement de l'espace urbain en vertu du code de l'urbanisme et instituée par la loi d'orientation foncière no 67-1253 du 30 décembre 1967.

Elle va établir un cahier des charge en collaboration avec les collectivités et un cabinet d'architecture qui va énumérer chaque point qu'il faudra suivre pour avoir le droit de construire. Cela peut être sur l'emplacement de la construction, le type de construction, les aménagements paysagers, les couleurs choisis etc... 
Dans la plupart des cas, votre dossier de Permis de Construire est visé par les architectes qui supervisent la ZAC et vous vous acquiterez d'un paiement pour cette prestation afin d'avoir leur visa.
Renseignez vous en mairie ou auprès du lotisseur. 
Comment choisir un artisan ?
Construire c'est bien mais avec des personnes compétentes qu'il soit artisan ou constructeur, c'est mieux.
Quelques conseils à suivre pour éviter les surprises :
  • Comparez les devis en ayant une bonne lecture de ceux-ci. Un devis avant d'être signé se doit d'avoir un détail suffisant sur les matériaux employés, sur les quantités ou surfaces concernées et tout les travaux effectués se doivent d'être stipulé. Les paroles s'envolent, les écrits restent. Une personne peut vous dire oralement qu'il vous le fera gracieusement pour obtenir la signatre du devis et vous dire le jour J, qu'il ne l'a jamais dit.
  • N'hésitez pas à visiter un de ces chantiers en cours de construction (et surtout pas à la fin ou tous les défauts sont masqués). Faites vous accompagner par une personne qui soulèvera les vices de construction si possible.
  • Attention à toutes les recommandations de choix faites par les fournisseurs de matériaux, ces commerciaux peuvent avoir un intéressement financier à travailler avec certains artisans et ce n'est pas un gage de qualité (loin de là)
  • N'oublier jamais que la comparaison des devis se fait à travail et qualité égal quand on regarde le prix.
  • Ne croyez pas qu'un constructeur est automatiquement une personne qui fait un travail de qualité, il y en a mais pas tous. Il regarde le prix global de la construction et à la force d'économiser, il  oublie l'essentiel
  • Sachez qu'il y a de très bons artisans et constructeurs et que le bouche à oreille est encore la meilleur publicité.
  • Une personne qui ne peut vous emmener voir ces anciens clients est une personne dont il faut se méfier.
  • Vous serez amener à rencontrer souvent votre interlocuteur, préfèrez une personne avec qui vous vous entendrez bien.
  • Enfin un conseil valable dans tous les domaines : "le pas cher coûte très cher"

Cette liste n'est pas exhaustive. Ce ne sont que quelques conseils sur les années d'expérience passées
Mention RGE obligatoire pour bénéficier du crédit d’impôt et de l’éco PTZ
A partir du 1er juillet 2014, seuls les professionnels affichant la mention « RGE » permettrons à leur clients de bénéficier du crédit d’impôt développement durable pour leurs travaux de rénovation énergétique.
Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas faire vos travaux d'isolation  vous-même ou les faire réaliser par un artisan mais s'il n'est pas avec le Label RGE, vous ne pourrez pas bénéficier du crédit d'impôt.
Avant cette mention, dés lors que vous faisiez des travaux portant sur l'économie d'énergie et que vous faisiez appel un professionnel, vous aviez le droit au crédit d'impôt, aujourd'hui ces professionnels doivent avoir cette mention pour que vous puissiez avoir le crédit d'impôt alors n'hésiter pas à leur demander lors d'un devis. Les professionnels qui ont le label vous le diront. 
Maintenant à savoir : Ne pensez pas que toute personne ayant ce label sera irréprochable dans sa prestation, les labels sont payants donc les professionnels paient pour avoir plus de clients. Ils ont seulement quelques chantiers qui sont contrôlés.
En bref, restez vigilant...